Chapitre 3 – Le coffret

coffretD’un geste sec, Alice ouvrit les persiennes de la grande chambre d’amis. Une rafale de vent glacée lui fouetta le visage.
Elle ne pénétrait que rarement dans cette pièce qu’elle avait pourtant aménagée avec soin à leur arrivée à la Villa Blanche. Sa fille Laura y avait séjourné deux semaines, l’été précédent, mais depuis lors, personne n’avait donné signe de vie.
Personne sauf Véra. Sa chère Véra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *