Un amour extravagant dans l’invité de la semaine sur PHARE FM.

Un rendez-vous pour Un amour extravagant

Retrouvez dans l’invité de la semaine, sur Phare Fm Portes du Dauphiné, l’interview  intégral  consacré à mon premier roman : Un amour extravagant.

http://pharefm.com/rendez-vous/invite-de-la-semaine

http://pharefm.com/2017/02/24/invite-annie-steffen-amour-extravagant

J’ai rencontré Anais, la souriante journaliste de Phare Fm Portes du Dauphiné et voilà, vous découvrez aujourd’hui l’interview qui dévoile un peu plus des secrets de fabrication de mon premier roman intitulé : Un amour extravagant.

Une histoire d’amour pas comme les autres 

Que d’émotion, que de passion contenue ou exprimée dans cet échange. J’y ai mis toute ma foi, toute ma volonté.

Pour vous.

Parce qu’écrire, c’est avant tout donner le meilleur de soi (ou peut-être révéler le pire).

Mais pour une auteure chrétienne, c’est surtout témoigner et rendre justice à la puissance et à l’amour de Dieu.

Si vous avez aimé l’interview, alors, vous aimerez le livre.

Un amour extravagant vous attend sur amazon. Vous n’avez qu’à faire un petit clic pour vous le procurer.

Laissez vous emporter par cet “Amour”.

FORMAT EBOOK, sur Pc, Mac, tablettes, smartphone et liseuse. En téléchargeant l’appli gratuite.

https://www.amazon.fr/amour-extravagant-L%C3%AEle-rouge-ebook/dp/B01LXNPQVR

 

Chapitre 4 – Aveugle à la beauté ?

“Le vent avait faibli et le soleil à son déclin, marbrait la surface de l’eau, le sable et les roches de fragments d’or. Véra s’extasia sur la beauté du paysage.”

Les saisons sont un don du ciel.
Lorsque j’étais une adolescente et même plus tard, je ne jurais que par l’été, le chant des cigales, les champs de blé mur et les abricots !
Mais un hiver, il y a eu un “switch” dans mes pensées. Ma vision des choses a changé !
Je me trouvais alors en Suisse et chaque matin, j’avais pris l’habitude de me promener sur un sentier qui longeait le lac léman. Au fur et à mesure que le paysage évoluait, j’évoluais moi-aussi, saisie par le flamboiement de la vigne en automne, par la douceur ouatée des brumes de novembre et par la pureté des neiges accrochées au Mont-Blanc si proche et si lointain.
Je changeais et mes yeux s’ouvraient à la variété de la Vie, aux splendeurs de la nature.

Mon Alice ne sait plus qui elle est. Fermée dans sa solitude, elle ne voit rien, elle ne sent rien. Elle se comporte déjà comme une morte-vivante. Son attitude contraste avec celle de son amie Véra, qui mord la vie à pleine dent : une Véra qui vit à fond, à 110 % chaque minute qui s’offre à elle !

Savons-nous apprécier ce qui est familier ?

Nous émerveiller des changements de saison, des variations de la lumière sur les toits, du frissonnement des feuilles du gros tilleul centenaire dans la cour de la ferme, de la splendeur irisée des soleils couchants, du miroitement de l’onde…de la blondeur des blés à la moisson.

C’est gratuit. C’est à nous !

Il est là pour vous !

Voilà, mon premier roman est en ligne.
Il est là pour vous. Plus pour moi !

Je l’ai conçu avec passion, fièvre, délice, avec rage et amour.

Pour vous, plus pour moi.

Car la création demande une concentration totale, un engagement viscéral, un égoisme maîtrisé. Pour mieux laisser partir l’enfant ensuite.

“Un amour extravagant” ne m’appartient déjà plus.

Je ne regrette rien de toutes ces semaines de fécondation, de croissance, de réédition. Sans ce projet, j’aurai raté de belles rencontres. Ce qui est merveilleux, c’est que grâce à lui, la vie continue avec son potentiel de transformation, de remise en question.

Le journal de l’Ile rouge est le fil conducteur pour vous introduire pas à pas dans cette histoire d’Amour.

Bonne lecture et à tous merci pour vos encouragements.